Arrêt de travail #14- Terre lunaire




Ma très chère lune,
Très chère envie,
Prête à rouler
Encore un peu
Le monde te dit
De faire comme si
Ne rien n’était
Comme si
Ce que tu avais vu
N’avais jamais été
Tu as perçu
Des vérités
Mais on te répète
Ce n’est pas vrai
Tu viens de loin
Et tu révolutionnes
Terre lunaire
Ne te laisse pas
Tomber.
NM.

Peinture de Francis Picabia : "Fille née sans mère" 1916-1917

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires