Respiro #2 - Collège Cheverus (Bordeaux)




Il n’y avait pas de passerelle.
Je courais les rues jusqu’à cette musique
Tu cognais les pavés toujours un peu plus vite
Tu te retournais aussi,
Quand je traînais,
Un appel à passer depuis cette cabine.
Combien d’années dans ce centre-ville ?
Confidences dans les casiers au fond de la cour
Mon vélo à qui on en voulait
Je rentrais à pied jusque dans ma cité
L’espagnol et l’anglais dans les couloirs
Et l’allemand au premier étage
L’improbable réfectoire derrière la porte bleue
Ecole buissonnière où l’on apprenait tant
Souvenirs déchus dans un Cheverus refait. 
NM.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires