Fever #8- Levers de soleil


Levers de soleil

Je ne sais pas si c’est la notion de bout du monde, de voyage (à l’étranger), d’un ailleurs, d’une autre langue, d’un réseau ultra-cher qui permet de ne pas recevoir des appels depuis la France (et de ne pas en émettre), si c’est ce désir de vacances, mais il demeure : les levers de soleil me manquent.

Le dernier en date m’amène aussi loin que le Plateau de Dieng sur l’île de Java en Indonésie (2011).
Levée dans la nuit, j’étais montée sur la moto d’un espagnol qui cherchait à conquérir une hollandaise laquelle m’utilisait comme tampon entre les deux. Ma foi, je profitais de ce trajet au milieu des plantations de pomme de terre dans la nuit et cela reste inoubliable. Je croyais que nous serions seuls, en réalité les paysans commençaient déjà à travailler. Lorsque nous atteignîmes le site idéal pour voir le lever du soleil nous étions nombreux. Il n’y avait, c’est vrai, aucun touriste (et c’est ce que nous cherchions…) mais nous n’étions pas seuls.

Je me souviens de mes jambes valsant dans le vide, j’étais assise sur la branche d’un arbre planté du bon côté, me permettant de me retrouver nez à nez avec l’horizon. Je regardais le soleil qui prenait son temps, et je découvrais tout un paysage permettant d’alimenter en frites une bonne partie de Bali (peut-être même aussi loin que la Belgique ?!).  
Nous n’avions rien d’autre à faire. Je peux même dire que je n’avais rien de mieux à faire à ce moment-là. Le soir même, je rentrai en transports locaux à Yogyakarta. Je me souviens de la hollandaise parlant sans cesse de « son passé » (Dutch East Indies Company). « Je me sens responsable » me disait-elle.

Elle visita toute l’Indonésie quelques mois avant de rentrer de nouveau à Rotterdam et de s’occuper de magazines d’art. 

Je l’ai retrouvée quelques mois plus tard à Rotterdam, dans l’appartement ultra moderne de son petit-copain qui l’avait attendu pendant tous ces mois. J’allais commencer « mon tour d’Europe » un peu plus loin, à Amsterdam. Jusqu’à Istanbul.  

Photographie prise à Penang, Malaysia, 2011 (selon mes fichiers, mais j'ai comme un doute...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires