Au loin

Les couleurs s'épuisent. Qui m'a dit qu'elles dureraient ? Que mon insistance suffirait ? A tous points, brisée Sans lumière pour te parvenir.

On y est presque

On y est presque. Mon corps seul arabesque sous ce soleil glacé Et ma volonté de plonger jusqu'à la rive opposée.

Peu importe le temps

Les années peuvent bien se diluer Oui, je peux tout à coup les oublier. Sentir, subitement, le désamour Et vouloir la joie Rien ...

Hirondelles du lundi matin

Combien de vols Ailes étalées à la lumière Piquant de biais, la terre entière ? Combien sont-elles À peindre le ciel, de cette ...

Tout juste avant la nuit

La pluie s'élève Parmi les cris Des hirondelles Ce mauvais rêve Derrière les cimes Et mes pieds transis de froid.

Vacas

Chères ombres immobiles Et soleils craquants Sous cuir vachette Prenez donc toutes les saisons Jusqu’à l’éloge ultime De nos vieux os.

Ô désir éternel

Le désir éternisant de l'été Gravé sur ton marc de café Sur le bac, moi, Jeune femme jusqu'à la rive adverse De l'amour Je ...

© All rights reserved. Powered by VLThemes.