La démarche

Choix d’une thématique

La première chose que j’établis avec les participants est la sélection d’une thématique.
Elle peut être à l’initiative des participants, le résultat d’un tirage au sort parmi une dizaine d’autres thématiques préalablement choisies collectivement, liée à une œuvre plastique, à un évènement, à la thématique d’un festival dans lequel s’inscrivent les ateliers d’écriture etc.
Cette étape est importante puisque c’est notre première contrainte et souvent, la seule contrainte.
Depuis que j’anime des ateliers d’écriture poétique, j’ai abordé plusieurs thématiques: l’insurrection, la mémoire, la solitude, la transparence, l’amour et l’utopie.

Déroulé des ateliers

1. Il s’agit du démarrage d’un projet (comme celui de l’école “La Fontaine”/ Insurrection poétique)  : j’interviens deux à quatre heures. Je présente mon travail, je débute les ateliers d’écriture (choix de la thématique etc.) et le projet continue avec le professeur et sa classe sans d’autres interventions de l’artiste.
2. Il s’agit d’un projet court (cinq séances de deux heures) : les séances d’écriture sont régulières, souvent hebdomadaires, et la restitution imminente.
3. Il s’agit d’un projet au long terme : il faut dix à quinze séances pour un rendu satisfaisant et bien restitué.

La durée de l’atelier est idéalement d’une heure trente à deux heures.
Pour toute restitution-affichage, il faut prévoir des heures de post­production lesquelles seront rémunérées (mise en page, impressions, collages).

Objectifs des ateliers

Encourager la liberté d’expression.
Sensibiliser à l’écriture poétique et à la lecture de textes poétiques.
Favoriser les récits à la première ou deuxième personne (je ou tu), écourter la distance entre le texte et le lecteur, entre le lecteur et l’écrivain.
Valoriser l’expérience et le vécu des participants afin qu’ils soient perçus comme une véritable richesse.
Placer la parole des habitants au cœur de la ville.
Valoriser le patrimoine (tant la parole des habitants que les édifices et les lieux patrimoniaux).

Restitutions

Papier : affichages sur les murs. Publication d’un catalogue, d’un recueil, d’une plaquette.
Web : publication dans un blog.
Sonore : bande son issue d’enregistrements (lecture des textes par leurs auteurs) liée aux affiches par un QR code ou mise en valeur sur le web (youtube, soundcloud, blog etc.)

Le montage et les enregistrements seront considérés comme des heures de post-production.

Tarifs

Une convention doit être établie et signée entre la structure d’accueil et la poétesse. Un acompte est versé le premier jour de l’atelier et la somme est soldée dès la fin du projet. Le tarif appliqué est en accord avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse. Un forfait peut-être négocié avec la poétesse pour un projet au long terme. La structure d’accueil doit prévoir tout le matériel pour la restitution, en aucun cas la poétesse ne fera l’avance des frais.

© All rights reserved. Powered by VLThemes.