Eau-forte

Cinquante degrés courent contre les veines
Début de l’hiver tropical
Pour un corps épuisé.

Combien de mauvaises nouvelles ?
Même la pluie ne peut écrouler
Le gris de ce ciel.

Un visage familier en remplace un autre
Je confonds les Louis et tous ces autres
De la place principale.

Le béton recouvre les pavés.

Seuls les pigeons s’amusent dans la cour
Ou est-ce leur agonie qui les fait virevolter
Pendant que cette eau coule
Jusqu’au dehors ?

Laisser un commentaire

© All rights reserved. Powered by VLThemes.