Fin

Tout est parti déjà.
Le soleil derrière la voie ferrée
L’Océan derrière la ville couchée
Ta voix gâchée par les six voies d’une route sinistre
Indiquent la fin de l’été.
Je crois n’avoir pas dormi de la nuit
Pour étirer chaque seconde
Refaire le tour des souvenirs.
Garder la lumière rouge et les sourires
Garder l’angoisse et la tristesse
Et m’accrocher, par accident, au prolongement du temps.

Laisser un commentaire

© All rights reserved. Powered by VLThemes.

ut justo suscipit sem, dolor. consectetur luctus at ut pulvinar mattis