Nuit bordelaise

Quand les arbres n’auront plus de feuilles,
Quand seules les branches nues retiendront le ciel
Je me poserai, noir, sur la cime de l’arbre.
Nous serons des dizaines
Étourneaux solitaires des grandes villes de demain
Chaleurs montantes pour cet hiver sans neige
Vies sauvages contre promesses de printemps.

Laisser un commentaire

© All rights reserved. Powered by VLThemes.

adipiscing facilisis dapibus neque. Sed vel, Nullam