Respiro

Plage de la pointe, seuil de l’horizon
Ce quart de siècle
D’amours
Et de chagrins que j’écume contre les vagues
Quand il n’y en a pas, sur le sable ils dégringolent
Le vent les portera sur une île fortifiée
Mémoires déjà de vies passées
Ton regard qui me suit quand je file le rivage
Moi qui t’oublie, me souviens, te rattrape
Et disparais.
Quart de siècle sur siècles passés
Ce béton armé comme paysage
Derrière quelle dune avons-nous couché ?
Quel lendemain pour nos corps trempés ?
J’emporte ton eau dans mes voyages.
Pointe de la plage, confins de mes sentiments.

Laisser un commentaire

© All rights reserved. Powered by VLThemes.