Barricade

Soixante-dix degrés sur le goudron
Et tout juste trente-cinq degrés entre ces murs.
J’ai fermé les volets.
Combien de piscines vides dans les beaux quartiers ?
Soixante kilomètres jusqu’à la plage,
Une route sous les arbres
Et deux bancs sous le soleil.

Qui a volé l’ombre de ma Cité ?

barricade, poésie, nathalie man
barricade, lille, poésie, nathalie man

barricade, toulouse, poésie
barricade à pékin
barricade, poésie, bordeaux

© All rights reserved. Powered by VLThemes.