Je veux


 Je veux

Je veux le frigo plein
Je veux la mer, la montagne, je veux le calme
Je veux les arbres, la brise, l’oiseau
Je veux la vue, l’horizon
Je veux le soleil
Je veux les sorties, je veux les amis
Je veux les découvertes
Que tu gardes que pour toi.

Je veux des chaussettes neuves
Et des chaussures imperméables
Je veux des draps repassés
Et moi aussi dire « tout va bien ».

Je veux parcourir ton ghetto de riches
Je veux croire qu’il n’existe pas que l’été
Que tu n’as pas payé l’armada de la sécurité
Pour ta pelouse que tu arroses trois fois par jour
Je veux penser à autre chose qu’à payer mes factures
Je veux rêver dans tes journées et tes soirées fastes.

Je veux du travail et je veux des vacances
Je veux l’amour, je veux des enfants
Oh ! Je veux le futur, moi aussi
Que tu as déjà acheté
Je veux que tu me laisses de la place
Toi, le pilleur, le voleur, l’égoïste, le criminel
Je veux que tu comprennes
Avant qu’il ne soit trop tard.

NM.