Sciences Po, IEPG, Grenoble, diplôme, phantasme, pipeau

Sciences Po, le phantasme

J’en avais rêvé. Je ne voyais que cette issue pour moi. J’avais de bonnes notes en lettres, mon ami Guillaume me disait « tu es la sixième dans l’amphi », sachant que j’avais fait le premier semestre entre les sciences et les lettres, entre Bordeaux I et Paris IV, oui c’était pas mal, ...
troisième étage, cité du grand-parc, résidence offenbach, rue pierre trébod, souvenirs, poésie

Troisième étage

J’habitais là où vous ne les voyez plus Derrière vous dernière Partition avant le relogement De toute façon, il n’y est plus L’arbre Ni ce merle matinal La résidence Offenbach a quitté le soleil Je n’ai plus que de lointains souvenirs De pas perdus sur une terre trempée Silences contrariés derrière les volets Et mon visage Tout à coup sec.
nuit sauvage, amour, poésie, poème, astrolabe

Je voulais quelque chose de plus sauvage

Je voulais quelque chose de plus sauvage Une nouveauté dans l’histoire Ce qui ne s’était jamais fait auparavant Ce qui ne se fera jamais plus. Je voulais quelque chose de plus sauvage Ta force plus forte Ta patience plus patiente Ton amour plus profond Je voulais quelque chose de plus sauvage Ta voix qui transpire Dans un regard qui parle Syllabes ...
elvis, in the ghetto, cité hlm, témoignage, le père

Elvis in the ghetto

En HLM, Cité Mermoz. Ce qui tourne en boucle, comme souvent c’est Elvis Presley en 33 tours. « It’s now or never » mon titre fétiche avec son « tomorrow will be too late ». Une urgence que je garde dans le sang depuis toute petite. Inutile de dire que j’essayais de répéter (ce que j’entendais…) ...
la jetée, chris marker, poésie

La jetée

Ouverture sur nuit Pieds nus sur la chaussée Le matin s’est retiré Sur un vieux matelas craquelé De langues indéchiffrables. Levée de grues qui se tirent Pendant que tu parles et parles Par où l’Andalousie ? Ce premier arbre où tu t’assommes Et moi qui plonge dans la Garonne. On me retrouvera un peu plus loin Ouverture sur mer Pieds nus sur l’arrivée.
fallait pas, boycott, grève générale, poésie

Fallait pas

Embarqués au bout du monde, Embarqués pour toujours, La dernière veine Et le grand froid Pourquoi se plaindre Déjà De ce qui commence à peine, Ces années là sont vaines Fallait pas se battre Fallait pas sacrifier Fallait pas se syndiquer Fallait penser aux vacances d’été A comment on aurait pu payer Un camping en bord de mer Une semaine d’essence Les chocolatines du camping ...
pluie, bordeaux, poésie

C’est reparti, la pluie.

C’est reparti Pluie sur ciel Pluie sur pluie fatiguée Pluie sur la Garonne qui ne cesse de monter Pluie sur Saint-Pierre, sur ses toits, Pluie sur pigeon tout à coup inhibé Le cul coincé entre deux pierres Et la pigeonne sur le rebord de ma fenêtre Pluie sur sinusite Sur pieds mouillés Sur le lit des infortunés Pluie sur le départ Et ...
volonté idiote, poésie, burn-out, dépression, fatigue

Volonté idiote

Il y a des volontés idiotes, qu’on se le dise. Et je pense à celle-ci. En compétition de natation, je m’entraînais pour les régionales, je devais avoir quatorze ans. Je venais de dîner avant l’heure, j’avais faim, et en sortant une assiette du buffet je la reçus dans l’ongle de mes orteils. Il ...
hôpital psychiatrique, hp, anorexie mentale, témoignage, poésie

Trois nuits en HP

Comment je suis arrivée là ? Sûrement ce psychologue qui écrivait tout ce que je disais. Pervers, psychopathe, cet homme me faisait peur. J’étais sa bête de foire, cette folle à lier où chaque mot dit révélait mon identité et ce démon sûrement qui me possédait. Comment j’arrivais à cet HP donc, à ...
eau-forte, poésie

Eau-forte

Cinquante degrés courent contre les veines Début de l’hiver tropical Pour un corps épuisé. Combien de mauvaises nouvelles ? Même la pluie ne peut écrouler Le gris de ce ciel. Un visage familier en remplace un autre Je confonds les Louis et tous ces autres De la place principale. Le béton recouvre les pavés. Seuls les pigeons s’amusent dans la cour Ou ...

© All rights reserved. Powered by VLThemes.

eleifend risus. eget ante. porta. elit.