les fruits sont mûrs, nathalieman à taiwan

Les fleurs s’ouvrent

Ce n’est pas tous les jours qu’on mange une fondue taïwanaise avec, en fond musical, « Vamos a la fiesta ». J’ai décidé aujourd’hui de prendre la vie « cool », c’est-à-dire de ne rien faire. Je suis assise sur le hamac en kit de mon amie Irene, en plein milieu du salon avec ...
le vertige du voyage nathalie man

Nuit philosophique aux moustiques

Une nuit effroyable, tropicale, m’a achevée aujourd’hui. J’avais tout essayé pourtant. L’immersion complète dans les 40 degrés d’une couette sale, le ventilateur dirigé contre mon visage afin de perturber le vol des parasites; enfin, l’attaque frontale et insomniaque contre les criminels. Ma nuit a duré une petite heure que j’ai rallongée de quelques ...
a painting in tainan art museum

Taïwan nine years later

I’ve said I’ll write in English so you (you= friends from here and abroad) will be able to read me. It’s been a while (seven years) since I haven’t written anything in English except some letters to my British friend so … good luck ! I have been caught lately in « ...
Taichong

Le vertige du voyage

Donc on pourrait s’y perdre. Ne jamais s’arrêter. C’est ce que j’appelle le vertige du voyage. Il sévit quelques jours après l’arrivée, quand le corps s’adapte enfin au nouvel horaire. Il nous surprend en pleine action: souvent dans un moyen de locomotion. Et on se dit: pourquoi revenir ? Qu’est-ce qui me ...
au petit matin collé à Pékin

Premiers jours

C’est la première fois que je pleure d’épuisement. Je viens de prendre place dans le TGV qui m’amène à Paris Montparnasse. J’ai déjà l’impression que quitter Bordeaux, pour quelques temps, va me permettre de retrouver mon cerveau et non cet automate « check-list » que je viens de créer pour finaliser mes projets ces ...

Salamanca

XVIème siècle dans une ville castillane. L’inquisition, aussi. Quatre ans de prison pour avoir traduit le Cantique des cantiques sans l’autorisation du Pape (cf. Concile de Trente). Fray Luis de León avait tant d’étudiants qui venaient l’écouter (pas de papier à l’époque, pas de stylo) ! Mais il dut s’arrêter d’enseigner. Il fut ...
madrid, espagne, valladolid, histoire d'espagne

Madrid-Valladolid

C’est donc ça Le ciel infini sur la terre plate Ce sont ici les batailles Les chutes l’Histoire Et cette lumière qui perdure Rasant l’horizon et mes souvenirs C’est donc ça Mes étés Plus étrangers encore à la lueur d’hiver Ma langue si nette et pourtant si lointaine C’est ici L’absence répétée De mon corps erratique.

© All rights reserved. Powered by VLThemes.

porta. adipiscing id non venenatis, sem, quis dapibus risus sit