poesie nmpoetesse nathalieman petite poesie vieux poetes romantisme berk

Petite poésie

Vingt trémolos à la seconde La mélancolie comme rempart Surtout l’ennui Et les rimes décadentes. Achevons l’auditrice Comme on achève les chevaux.
poème poésie anti changement nathalieman nmpoetesse tenir bon

Anti-changement

Que les choses restent les mêmes, Chaque objet dans son étui, Tous ces tiroirs qu’on ne doit pas ouvrir, Des fruits trépassent à la chaleur. Le vent s’est éteint sur cette partie du monde J’attends le courant qui me ramène à la surface.
aux vulnerables poesie poeme nathalieman nmpoetesse cezanne alamedas liberation

Aux vulnérables

Ta voix ne portera pas Tu dois rester dans le décor Pas une respiration qui ne surplombe la pénultième Mais garde la dernière pour les prairies rasantes de lumière Pour ta libération.Concernant la photographie: Allée à Chantilly II, 1888, Paul Cézanne.
poesie poeme poesiefrançaise nathalieman nmpoetesse voguer mer

Tonnerre, tonnerre

Mon corps m’entraîne encore Sur un lit défait Dans la sueur de la dernière canicule. Comment quitter ce sommeil ? Mettre le cap sur l’orage Voguer sous la noirceur Tenir la foudre de toutes ses mains Et se réveiller enfin.Concernant la photographie : Estampe de Fortuné Louis Méaulle d'après les dessins de Victor Hugo, Les travailleurs de ...
poème poésie nathalieman nmpoetesse antikarma libre arbitre noustoutes feminisme

Anti-karma

Dernière bouffée d’air Lèvres scellées à l’eau Plongeant dans les remous. Il faut échapper à son triste sort Se hisser au-dessus des châteaux de sable Et virer de bord.
poème nathalieman nmpoetesse de toutes ses forces nous toutes feminisme resilience endurance persévérance

De toutes ses forces

Elle battait la mesure à la perfection. Arrivée aux eaux calmes du port À la perfection, aussi, elle s’échouait, Ne remontait pas à la surface Et creusait le fond.
poème féministe nathalieman nmpoetesse révolution 1789 poemes noustoutes

Aujourd’hui comme au siècle dernier

Comme toutes les fois où, Cruel, tu passais la main Tu continuais le chantage, La fin de journée s’annonçait maudite, Trois heures de retour au siècle dernier Le supplice pour la suppliciée Et l’anonymat pour le maître d’œuvre Mais la voix s’éteint, Tu disparais.Concernant l'image : Gravure anonyme (1789).
poème nathalieman nmpoetesse poesie feminisme violence conjugale noustoutes

Es-tu perdue ?

Le calme au fond de tes yeux me déroute Ils avaient le goût de l’imprévu Le va-et-vient des tempêtes Tu étais pétrie de marées Tu creusais les profondeurs En quête de l’espace lisse. Ah ! Tu éclairais la nuit Et je te suivais pour de nouvelles aventures Que tu racontais en gloussant. Tu ne parlais pas Tu chantais fort Tu riais.
poème nathalieman nmpoetesse je vaincrai feminisme violence maltraitance egalite

Je vaincrai

Il s’est installé le silence. Il a le goût amer de la fatigue, Le rempart à la bagarre. La douceur de la mère rejaillit Sur une jeunesse autrefois libre Puisqu’il faut tenir dans l’indifférence. Les forces nous reviendront Comme une intense lumière Qui ne s’éteint jamais Il faudra avancer encore Et vaincre.

© All rights reserved. Powered by VLThemes.