Je vaincrai

Il s’est installé le silence.
Il a le goût amer de la fatigue,
Le rempart à la bagarre.
La douceur de la mère rejaillit
Sur une jeunesse autrefois libre
Puisqu’il faut tenir dans l’indifférence.
Les forces nous reviendront
Comme une intense lumière
Qui ne s’éteint jamais
Il faudra avancer encore
Et vaincre.

Laisser un commentaire

© All rights reserved. Powered by VLThemes.